ECLATS DE FEMMES BY FREDERIC DARD


…Y a des nanas qui savent vieillir,et d’autres qui ne savent pas se rajeunir,tu remarqueras.Elle, sa jeunesse, est un état de grâce qui ne doit pas grand-chose aux produits de beauté ni aux instituts.C’est une jeunesse spirituelle, la vraie!

…Alors quelqu’un se coule entre nous, nous saisit chacun un bras.C’est la môme Marika, bioutifoule à pleurer dans une robe de soie bleue légère comme un kleenex.

Frédéric Dard- San Antonio – In Remets ton slip Gondolier – Fleuve Noir.

Eclats de femmes par Frédéric Dard

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s