Enfant émerveillé


Je sais aujourd’hui que je ne serai jamais sage. Malgré les années,les masques que m’a imposés la vie,je ne serai jamais qu’un enfant émerveillé

HENRY BAUCHAU in journal de la déchirure (1960-1965)

Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s