Charles Despiau 1946 Robert Doisneau


J’adore, le regard, les yeux reliés à ce sourire.C’est pétillant.Qu’est-ce qu’il lui dit à cette satue ? Qu’est-ce qu’il échange avec cette statue ?
On dirait qu’il attend sa réaction.
Peut-être il aimerait bien être Gepetto ?
Il sait bien que ses doigts l’ont figée dans ce rictus, il lui demande un sourire.Ils sont complices.
A côté d’elle, les deux bustes sont morts, froids comme de la pierre.

IMG_8110

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s